Aurélie,

Publié le par Elodie

Aurélie,

Ce soir, j'étais sur le point de me déconnecter de Facebook quand je vois passer une publication sur ton mur.

C'est un papier de l'Express. Il me faut moins de 3 secondes pour reconnaître tes cheveux et ton dos. Je n'ai pas encore cliqué sur le lien que je sais déjà qu'il raconte ton histoire. Ta vie qui a été chamboulée depuis les attentats du 13 novembre 2015.

Je te l'avoue tout de suite, je n'ai pas réussi à le lire d'une traite. Je ne m'attendais pas à avoir autant de détails de cette nuit horrible. Il m'a fallu plusieurs minutes pour lire de bout en bout cet article. Un article qui m'a collé une des plus grandes claques de ma vie. La preuve, je n'ai pas pu retenir mes larmes dans le métro. Tu n'images pas la tête des voyageurs de la ligne 13 entrain de me regarder me moucher dans mon manteau.

Depuis presque 3 mois, je sais que tu traverses une période de ta vie que personne ne peut comprendre sauf les victimes de cette funeste soirée. Je sais surtout que tu es une vraie force de la nature et je ne doute à aucun moment te voir accomplir tes rêves et surtout te revoir sur scène (pourquoi pas de nouveau dans le rôle d'une pucelle !).

Ce soir, je n'étais pas au top à cause de cette article alors j'ai voulu t'écrire cette petite lettre via mon blog pour te dire que je pense fort à toi et que tu es un véritable exemple à suivre.

Sache que je jette souvent des coups d’œil sur ton mur pour voir si tu laisses des nouvelles. Tu n'imagines pas la joie que j'ai eu en lisant ton premier message.

Je ne sais pas si tu liras ce post mais en tout cas, j'espère te revoir très bientôt !

Je te fais de gros bisous !!!

Madame Georgette :)

Source photo : anna petard lieffrig
Aurélie,

Publié dans Elodie

Commenter cet article